Skip to content

Trier

Toutes les piles récoltées sont envoyées à Sortbat à Tirlemont où elles sont triées par le biais d'un processus automatisé.

Le tri manuel

Pour commencer, les piles spéciales telles que les batteries au plomb et les batteries de foreuses, d'ordinateurs, de téléphones, d'appareils audiovisuels, etc. sont enlevées manuellement. Nous trouvons parfois des objets totalement étrangers aux piles, comme des canettes, des restes de nourriture, du papier et d'autres déchets ménagers que nous retirons évidemment aussi et que nous trions ensuite comme il se doit. L’idéal serait bien évidemment de ne pas trouver ce type d’objets parmi les piles. Une fois cette étape terminée, nous procédons aux tris mécanique et automatique.

Le tri mécanique

Lors du tri mécanique, les piles sont triées selon leur taille à l'aide d'un tamis vibrant.

Le tri automatique

La dernière étape du processus de tri est le tri automatique. On y détermine la longueur, le poids et la résonance magnétique. Ces trois facteurs nous permettent de définir la composition chimique des piles : nous en connaissons ainsi le type et pouvons les envoyer au bon recycleur pour la suite du recyclage.

7 familles chimiques

Nous trions les piles en 7 familles chimiques différentes et chaque sorte est recyclée selon un processus spécifique.

  • Alcaline et zinc-carbone
  • Lithium primaire
  • Lithium rechargeable
  • Nickel-cadmium 
  • Nickel-hydrure métallique
  • Accus au plomb
  • Piles boutons

La pureté du tri est de 99,7 %. Il s'agit d'un aspect essentiel, car plus notre tri sera pur, plus le processus de recyclage et les matières premières qui seront récupérées le seront également.

.