Skip to content
La batterie domestique en lien avec les panneaux solaires : un investissement intéressant ? 

La batterie domestique en lien avec les panneaux solaires : un investissement intéressant ? 

Depuis que Tesla a lancé la batterie domestique en 2015, ce dispositif pour stocker l’énergie à domicile, dans la plupart des cas l’énergie solaire, se porte bien. Après Tesla, de nombreuses autres marques ont également mis leur propre version de la batterie domestique sur le marché.

Investir dans une batterie domestique afin de stocker l’énergie solaire produite soi-même est-il encore intéressant ? Vous le découvrirez ici.

Les chiffres récents en disent long : la batterie domestique a toujours le vent en poupe. En Flandre, en 2021, 30 x plus de batteries domestiques qu’en 2020 ont été installées, selon le gestionnaire de réseau Fluvius et la VEKA (Vlaams Energie- en Klimaatagentschap - Agence flamande pour le climat et l’énergie).

  • Le principal gestionnaire de réseau de la Région wallonne est ORES qui est présent dans 75 % de ses communes.
  • Sibelga est le seul gestionnaire des réseaux de distribution d'électricité et de gaz naturel pour les 19 communes de la Région de Bruxelles-Capitale.

Nous ne disposons pas de chiffres précis du nombre de batteries domestiques installées dans les foyers wallons et bruxellois, mais nous estimons qu'elles sont beaucoup moins nombreuses pour plusieurs raisons.

La grande différence, c'est qu'en Flandre, la fin du tarif prosumer et l'implémentation du tarif capacitaire incite à installer ce genre de batteries, à l'aide de primes.

En effet, cette forte croissance en Flandre a été soutenue par les primes octroyées par les pouvoirs publics, mais surtout aussi par la suppression du compteur tournant à l’envers pour les installations existantes de panneaux solaires en Flandre. Fluvius installe partout des compteurs digitaux. Pour la fin 2024, environ 80 % des compteurs digitaux seront installés. Pour juillet 2029, chaque Flamand devra posséder le sien.

Ce compteur digital vous permet de payer uniquement pour la quantité d’électricité que vous achetez sur le réseau. Vous recevez une compensation pour le courant que vous injectez dans le réseau.

Les panneaux solaires réduisent la facture d’énergie. Et avec une batterie domestique, vous consommez plus l’énergie que vous avez produite vous-même avec les panneaux solaires. Très avantageux quand les prix de l’énergie flambent.

Voir également les informations

Prime flamande pour une batterie domestique : comment introduire la demande ?

Depuis 2020, les autorités flamandes octroient des subsides pour l’achat ou le leasing d'une batterie domestique.

Malheureusement, il n’y a actuellement pas de prime pour l’installation d’une batterie domestique pour les habitants de la Région wallonne ou de la Région de Bruxelles Capitale.

Vous souhaitez demander la prime flamande pour une batterie domestique en 2022 ?

  • Si vous n’en avez pas encore, demandez le plus rapidement possible un compteur digital via le site Internet de Fluvius. Son coût moyen s’élève à 88 euros TVA comprise pour celui qui veut un compteur digital plus vite que le planning.
  • Tenez toujours compte d’un délai entre la demande chez Fluvius et l’installation effective du compteur digital.
  • En 2022, la prime en Flandre s’élève à maximum 1.725 euros. Des primes sont déjà prévues aussi pour les prochaines années.
Thuisbatterij auto opladen

Vous trouverez de plus amples renseignements à ce propos sur le site Internet du gouvernement flamand (Seulement en néerlandais)

Demande de prime pour une batterie domestique : bon à savoir

  • Vous devez introduire un dossier de prime complet dans les 9 mois suivant la date de la mise en service (= le contrôle RGIE de l’installation).

  • La date de mise en service (le contrôle RGIE) détermine le montant de la prime que vous recevrez et les conditions.  

Attention : si vous introduisez un dossier de prime après le 1er janvier 2022 avec une date d’entrée en service (contrôle RGIE) en 2021, les conditions de prime de 2022 seront d’application.

Quelques exemples :

  • Exemple 1 : date d’entrée en service (contrôle RGIE) en février 2022 et dossier de prime complet introduit en avril 2022 : niveau de prime 2022.
  • Exemple 2 : date d’entrée en service (contrôle RGIE) en décembre 2022 et dossier de prime complet introduit en février 2023 : niveau de prime 2022.
  • Exemple 3 : date d’entrée en service (contrôle RGIE) en février 2022 et dossier de prime complet introduit en décembre 2022 : vous n’entrez PAS en ligne de compte pour la prime pour la batterie domestique car votre dossier de prime n’a pas été introduit dans les 9 mois suivant la date du contrôle RGIE.  

À combien s’élève la prime pour une batterie domestique ?

   

2022  

2023  

2024  

2025  

0 à 4 kWh  

225 €/kWh  

150 €/kWh  

75 €/kWh  

0 €/kWh  

4 à 6 kWh  

187,5 €/kWh  

125 €/kWh  

62,5 €/kWh  

0 €/kWh  

6 à 9 kWh compris  

150 €/kWh  

pas de supplément  

pas de supplément  

0/kWh  

à partir de 9 kWh  

pas de supplément  

pas de supplément  

pas de supplément  

pas de supplément  

maximum par batterie  

1725 €, max. 40 % facture TVAC   

1150 €, max. 40 % facture TVAC   

575 €, max. 40 % facture TVAC   

0 €  

 

Attention ! Dès que le budget total de subvention pour 2022 a été utilisé à 25, 50 ou 75 %, le ministre compétent peut décider de diminuer le montant de la prime ou le plafond de la prime pour les futures demandes au cours de l’année.

Comme vous le voyez, plus aucune prime ne sera octroyée en 2023 et 2024 au-delà de 6 kWh.

Déclaration sur l’honneur installateur et certificat Fluvius

Vu le délai de traitement chez Fluvius pour établir le certificat, la déclaration sur l’honneur par l’installateur a été adaptée depuis le 1er novembre 2021.

L’installateur y déclare que

  • une installation de production décentralisée est présente au point d’accès et elle a été correctement raccordée chez Fluvius,
  • un compteur digital a été placé et
  • la batterie domestique a été correctement raccordée chez Fluvius.  

Lors du traitement de votre demande de prime, la Vlaams Energie- en Klimaatagentschap (VEKA) contrôlera cette déclaration. Un certificat de Fluvius n’est plus demandé lors de la demande de prime. À cette fin, utilisez la nouvelle déclaration sur l’honneur.

Raccordement de l’installation de la batterie

Vous (ou votre installateur) devez raccorder l’installation via le site Internet de Fluvius (Seulement en néerlandais).

Mais vous ne devez pas attendre le traitement de votre dossier chez Fluvius pour demander la prime pour la batterie domestique. Comme justificatif, une déclaration sur l’honneur de l’installateur suffit pour les primes demandées à partir du 9 novembre 2021.

Si votre dossier est encore en traitement chez Fluvius, mieux vaut demander à l’installateur d’établir une déclaration sur l’honneur adaptée (à partir du 1er novembre 2021).

Nous l’avons déjà dit, les batteries domestiques ont le vent en poupe. Et donc aussi les demandes de primes. Comptez sur un délai de traitement de 4 à 6 mois pour les demandes de primes à partir de décembre 2021.

Thuisbatterij living

Combien coûte une batterie domestique ?

Le coût d’une batterie domestique dépend d’une série de facteurs, comme la marque et la capacité. Plus la capacité est grande, tant en termes de capacité de recharge que de vitesse à laquelle l’électricité peut être produite, plus le prix est élevé.

Le prix indicatif pour une batterie domestique de 3 kWh avoisine les 4.000 euros, pour une batterie domestique de 8 kWh, il est de 5.000 – 8.000 euros. Ce montant considérable ne permet généralement pas d’amortir la batterie domestique sur la même durée - et donc aussi vite - que vos panneaux solaires (en moyenne 8 ans).  

Quel est le temps d’amortissement ?

En combien de temps une batterie domestique est-elle amortie ? Des histoires invraisemblables circulent sur le temps d’amortissement. En réalité, il faut entre 8 à 14 ans et jusqu’à 20 ans.

Un résumé pratique des questions les plus fréquentes figure sur https://energiesparen.be/thuisbatterij (Seulement en néerlandais)

Quelle est la rentabilité d’une batterie domestique ?

Si vous voulez analyser la rentabilité d’une batterie domestique, certains facteurs peuvent avoir un impact non négligeable :

  • La quantité d’énergie totale que consomme votre ménage
  • Votre consommation en énergie solaire
  • La capacité de la batterie domestique
  • La prime dont vous bénéficiez
  • Votre contrat actuel d’énergie

Pour la plupart de ces facteurs, l’optimisation est de mise !  

Si vous avez déjà un compteur digital, consultez vos données de consommation sur mijn.fluvius.be (Seulement en néerlandais)

En ce qui concerne le gaz et l'électricité, on se référera à la facture de régularisation (ou facture annuelle) où l'on retrouve les données de consommation du client. Si ces dernières reposent sur des index réels et sur une période d'un an, alors vous disposez d'emblée de l'information adéquate. 

Optez pour la batterie domestique adéquate en fonction de votre consommation (ne la choisissez donc pas trop grande/chère).

Pour que le coût de votre batterie domestique soit suffisamment compensé par les bénéfices, il est recommandé de prévoir une batterie de 1 à 1,5 kWh par kWc (kilowatt crête). Après l’introduction du tarif capacitaire, cela passera à 1 kWh par kWc pour les panneaux solaires.

Pour une installation moyenne de panneaux solaires de 4 kWc, une batterie domestique de 4 à 6 kWh est idéale.

Maximisez votre propre consommation d’énergie solaire, demandez votre prime à temps… et examinez aussi scrupuleusement votre contrat d’énergie.  

Injecter l’énergie excédentaire dans le réseau : qu’en est-il ?

Des panneaux solaires, une batterie domestique et ‘l’injection’ dans le réseau de l’énergie solaire que vous ne consommez pas vont de pair. Dans ce domaine, les différentes régions de notre pays évoluent. En voici un aperçu.

Zonnepanelen thuisbatterij

En Flandre

Tarif prosumer ou tarif d’injection

Pour la fin 2024, environ 80 % des compteurs digitaux seront installés. Pour juillet 2029, chaque Flamand devra posséder le sien.

Si vous habitez en Flandre et que vous avez des panneaux solaires mais pas encore de compteur digital, vous payez chaque année un tarif prosumer forfaitaire (Seulement en néerlandais). En effet, vous êtes à la fois producteur (vous injectez l’électricité superflue dans le réseau) et consommateur (en l’absence de soleil, vous prélevez l’électricité du réseau). Si vous équilibrez la production et la consommation, le résultat final sur votre compteur sera environ de zéro.

Dès lors, c’est comme si vous n’utilisiez pas le réseau. Mais en réalité, vous utilisez doublement le réseau électrique. C’est la raison pour laquelle les autorités flamandes ont introduit le tarif prosumer, comptabilisé sur le prélèvement supposé du réseau, en fonction de la capacité de votre installation solaire et de la région où vous habitez.

CONSEIL : si vous optez pour une batterie domestique, demandez le plus rapidement possible un compteur digital chez Fluvius.

Un compteur digital vous permet de mesurer avec précision la quantité d’électricité prélevée et celle injectée dans le réseau. Le tarif prosumer disparaît alors.

L’énergie que vous prélevez du réseau et l’énergie (solaire non utilisée) que vous injectez dans le réseau sont facturées séparément.

  1. Vous payez les coûts de l’énergie, le tarif du réseau de distribution et les taxes sur votre prélèvement (brut) total du réseau, soit ‘les coûts nets du prélèvement brut’.
  2. Pour la quantité d’électricité que vous injectez dans le réseau, votre fournisseur d’énergie vous paie une compensation, fixée dans le contrat d’injection.

Le V-test du VREG (Seulement en néerlandais) vous permet de voir quel contrat d’injection donne la meilleure compensation d’injection.

Vous trouverez un aperçu clair des questions les plus fréquentes et des réponses concernant le tarif prosumer (Seulement en néerlandais) au VREG.

Tarif capacitaire

En Flandre, la méthode de calcul du tarif des redevances de réseau sur la facture d’électricité change aussi.

À partir de quand ce changement s’appliquera-t-il ? L'introduction du tarif capacitaire par le VREG était initialement prévue le 1er janvier 2022, ensuite le 1er juillet 2022. Maintenant, (à la demande de Fluvius et de Febeg, la fédération des entreprises d’énergie) elle est à nouveau reportée au 1er janvier 2023.

Qu’est-ce qui change exactement ? C’est une autre façon de répartir les redevances de réseaux sur l’ensemble des consommateurs. Le nouveau tarif capacitaire ne calcule plus complètement les coûts pour l’utilisation du réseau d’électricité sur la base de la quantité d’électricité que vous prélevez, mais en grande partie sur la base des pics de consommation.

En d’autres termes, le ‘tarif capacitaire’  tient compte des pics de consommation de votre ménage ou habitation.

La distinction entre le tarif de jour et de nuit disparaît également. Les tarifs de réseau que vous payez ne dépendront donc plus du moment auquel vous consommez de l’électricité.

La batterie domestique vous aidera à consommer le plus d’énergie possible de vos propres panneaux solaires. Vous prélèverez alors moins d’électricité du réseau, ce qui diminuera le risque de ‘pics’ dans votre consommation du réseau. Cela représentera donc une économie supplémentaire.

Une batterie domestique deviendra donc plus intéressante qu'avant, en tout cas en Flandre !

Tarif prosumer

En Wallonie

Cela fait longtemps que les propriétaires de panneaux solaires ne payaient pas de supplément pour injecter leur électricité solaire superflue dans le réseau. Mais cela a changé. Depuis le 1er octobre 2020, les autorités wallonnes ont également introduit le tarif prosumer.

En 2022 et 2023, la Région wallonne continuera à compenser partiellement le tarif prosumer, mais à 54,27 %. Il sera donc encore toujours en vigueur par le biais d’une prime payée par le gestionnaire de réseau. Les 45,73 % restants seront donc à charge des prosumers.

Tarif prosumer en Wallonie

À Bruxelles

Tout comme en Wallonie, la Région bruxelloise n’octroyait pas de tarif prosumer. En 2020, la situation a changé : la compensation pour l’électricité que vous injectiez a diminué.

Depuis le 1er novembre 2021, Bruxelles applique le nouveau système du tarif d’injection. Le compteur digital bidirectionnel mesurera séparément l’électricité que vous prélevez et celle que vous consommez. Vous payez l’électricité que vous prélevez du réseau au tarif du prélèvement. Vous recevez un montant prédéterminé par kWh d’électricité injectée : le tarif d’injection. Cette compensation dépend du fournisseur d’énergie.

Tarif d’injection à Bruxelles

Vous lirez ici (Seulement en néerlandais) le règlement des primes d’investissement dans les régions autres que la Flandre.

Thuisbatterijen

Réponse à toutes vos questions sur l’énergie

Sur le site de la CREG, la Commission de régulation de l’électricité et du gaz, vous trouverez des réponses fiables à toutes vos questions sur la régulation et le règlement de l’énergie.

Vous y trouverez également les 3 régulateurs dans notre pays :

le VREG, le régulateur flamand

la CWaPE, le régulateur wallon

BRUGEL, le régulateur bruxellois

Ils sont responsables de l’organisation et du fonctionnement des marchés régionaux de l’électricité et du gaz naturel, ils conseillent les autorités régionales et contrôlent l’application des décrets et arrêtés, ils approuvent les tarifs du réseau de distribution et organisent un service de médiation auquel les consommateurs peuvent s’adresser en cas de problèmes avec leur fournisseur ou gestionnaire de réseau de distribution.

Vous pouvez bien entendu aussi contacter votre fournisseur d’énergie si vous avez des questions spécifiques sur votre situation dans votre région.

Une batterie domestique est-elle un bon investissement ?

Après toutes ces informations, la vraie question reste de savoir si l’acquisition d’une batterie domestique est encore intéressante.

Une batterie domestique est et reste un gros investissement qui n’est amorti qu’après quelques années.

C’est un fait certain. Mais d’autre part, il s’avère que les prix élevés de l’énergie ne diminueront pas rapidement. Si vous avez des panneaux solaires et que vous voulez en tirer davantage d’énergie, cela vaut certainement la peine d’envisager une batterie domestique.

Entre-temps, vous pouvez déjà appliquer ces conseils :

  1. Pour rentabiliser au maximum vos panneaux solaires, essayez d’abord d’augmenter votre autoconsommation. Par exemple, en utilisant le plus possible votre machine à laver, lave-vaisselle et séchoir aux moments où vos panneaux solaires génèrent de l’électricité, en journée lorsque le soleil brille.
  2. Vous avez un chauffe-eau électrique (pompe à chaleur) ou un véhicule électrique ? Raccordez-le à vos panneaux solaires. Dans de nombreux cas, cela vaut la peine d’automatiser ce processus par le biais d’un système de gestion de l’énergie (SGE).
  3. Ensuite, en tant que propriétaire d’un compteur digital (sur la base de vos données d’utilisation) et avec le simulateur flamand (Seulement en néerlandais), vous pouvez voir si l’investissement dans une batterie domestique est utile.

Enfin, encore un conseil important !

Vérifiez si l’obligation de reprise (la reprise et le recyclage de la batterie usagée) est réglée, lors de l’achat d'une batterie domestique !

Comme toutes les autres piles et batteries, la batterie domestique est soumise à l’obligation de reprise par le fabricant/importateur. Cette question est réglementée au niveau européen. Le fabricant/importateur doit prévoir la possibilité de reprendre la batterie domestique par l’intermédiaire de l'installateur à la fin de sa durée de vie.

Le fabricant/importateur est l’entreprise qui distribue ces piles et batteries sur le marché belge et qui est donc tenu par l’obligation de reprise en Belgique.

Un fabricant/importateur qui s'affilie à Bebat, paie une cotisation environnementale sur les batteries domestiques. Cette cotisation peut être répercutée sur le client final.

À la fin de la durée de vie de la batterie domestique, le client est assuré que la batterie usagée sera reprise gratuitement. Même si votre fournisseur n’existe plus. La cotisation environnementale pour une batterie domestique de 100 kg s’élève à 239 euros (chiffre 2022).

N’hésitez pas à en parler lors de votre achat !

E-mobilité : où en sommes-nous et que pouvons nous encore apprendre ?

E-mobilité : où en sommes-nous et que pouvons nous encore apprendre ?

Des vélos électriques aux drones : découvrez la popularité de l'e-mobilité dans notre pays, comment nous gérons les batteries de tous ces véhicules et ce que nous pouvons apprendre pour l'avenir.  

Découvrez nos e-books