Skip to content

« Devenir un point de collecte Bebat était une évidence ! »

Notre pays compte environ 200 magasins Selexion. Ces spécialistes indépendants en électronique et bien plus encore sont généralement connus dans leur région. Ils vendent de nombreux appareils composés de batteries et sont donc légalement tenus de reprendre celles-ci. Comment s’y prennent-ils ? Nous avons interrogé le responsable marketing, Johan Verelst.  

Hoogstraten, la ville des fraises dans la Campine anversoise. Là-bas, tout le monde connaît Selexion Laureyssen et son offre variée d’appareils électroniques, d’appareils photo, d’ordinateurs, etc. Le personnel y assure un service professionnel, avec le sourire. Il est également possible d’effectuer des réparations dans l’atelier du magasin. C’est là que se trouve le tonneau de collecte Bebat, aux côtés de celui de Recupel. Nous y avons rencontré le responsable marketing de Selexion.

Johan Verelst : « Notre qualité de fournisseurs de services est dans notre ADN. Et ça explique beaucoup de choses. Chaque magasin Selexion a son propre atelier technique, dans lequel toutes sortes de réparations sont effectuées après expiration de la garantie du fabricant. Il est même possible de payer les réparations d’appareils A+ et A++ avec des écochèques. C’est bénéfique pour l’environnement. Et beaucoup de nos membres sont également devenus des points de collecte Bebat. »

 



Selexion, ce sont des fournisseurs de services, aux réflexes écologiques.
- Responsable marketing Johan Verelst (à gauche sur la photo)


Quelle importance ont aujourd’hui les appareils à batteries ?

« Le nombre d’appareils à batteries rechargeables, qui fonctionnent avec le WiFi ou Bluetooth, est en train d’augmenter considérablement. Aujourd’hui, tout le monde privilégie les appareils mobiles, et ce dans tous les domaines. Nous respectons bien entendu les obligations légales en ce qui concerne les batteries. Nous payons les cotisations environnementales et signalons à Bebat combien de batteries et de produits composés de piles et batteries nous mettons sur le marché. Bebat transmet ensuite ces informations aux autorités. »

Que propose Bebat à ceux qui mettent des piles et batteries sur le marché belge ?
Vous le découvrirez ici >


Un peu plus loin

« Mais nous ne nous limitons pas aux obligations légales. Il s’agit d'un geste volontaire, que nous n’imposons pas. Mais les réflexes écologiques sont bel et bien dans l’ADN de Selexion. Nous trions par exemple la mousse de polystyrène, qui est collectée séparément. Elle est alors transformée en béton cellulaire isolant. Lors de la formation de collaborateurs, nous attirons leur attention sur l’installation correcte des appareils, afin d’éviter les fuites d’eau et de courant. Et nous travaillons en étroite collaboration avec Bebat, en tant que point de collecte pour les piles et batteries usagées. »

Donnez-vous des conseils de sécurité au sujet des batteries ?

« Bien sûr ! Nous conseillons à nos clients de parcourir les modes d’emploi des fabricants en entier. Et de débrancher leurs chargeurs du réseau électrique pendant la nuit. Tout comme les autres appareils électriques, d’ailleurs. Sur un an, vous pouvez facilement économiser 200 euros en dépenses énergétiques. Au début, vous pouvez charger la batterie une fois complètement puis la laisser se décharger, mais ensuite, l’idéal est de la charger jusqu’à 80 % et de la recharger lorsqu’elle est à 20 %. Nos spécialistes se tiennent également toujours à la disposition des clients pour répondre à leurs éventuelles questions sur l’utilisation correcte des appareils sans fil. »

Employé chez Bebat-box

Qu’est-ce qui vous a amené à devenir un point de collecte Bebat ?

« Entreprendre dans le respect de l’environnement est l’un de nos objectifs. Je pense que, pour de nombreux magasins, les field promotors de Bebat ont joué un rôle essentiel dans cette décision de devenir un point de collecte. Et nous le conseillons, ça ne leur coûte rien. »

Quelles sont les batteries que les gens rapportent le plus souvent ?

« Les clients nous rapportent de grandes quantités de piles AA et AAA, mais aussi des batteries de GSM, etc. Un mélange varié. Ils nous rapportent parfois également des piles à l'intérieur de vieux appareils. Nous organisons d’ailleurs bientôt les Semaines du Troc. Vous pouvez déposer un ancien appareil et recevoir une réduction pour en acheter un nouveau. Nous pouvons compter sur Bebat pour l’enlèvement et le traitement sûr des batteries usagées. »

Comment se passe la collaboration avec Bebat ?

« Les magasins affiliés sont complètement satisfaits. Nous n’avons reçu aucune plainte, tout se passe bien : Selexion et Bebat forment un beau couple ! »   

Point de vente de batteries ou d’appareils composés de batteries ? Obligation de reprendre les batteries
Chaque point de vente de batteries ou d’appareils composés de batteries est légalement tenu de reprendre les piles et batteries usagées. Vous pouvez organiser ce système vous-même, mais la plupart des entreprises, dont le groupe Selexion, décident simplement de devenir un point de collecte Bebat. Vous avez une entreprise ou un magasin et vous souhaitez aussi devenir un point de collecte Bebat ? Plus d’informations ici !

 

{{cta('9d06bae2-98bd-40c7-803a-089f83c0ecb2')}}