Skip to content

Un constructeur 100 % belge de véhicules 100 % électriques compte sur Bebat

Depuis Deerlijk, Addax Motors SA conçoit, construit et distribue des véhicules 100 % électriques. Et avec succès ! Entre-temps, ces véhicules utilitaires zéro émission et ultra silencieux circulent partout en Europe. Dans les centres-villes, les parcs, les terrains de jeux, les entrepôts, bref, partout où ils peuvent être utiles. Addax est synonyme de mobilité durable. Et Bebat y contribue volontiers par la collecte et le traitement sûrs des batteries usagées.  

 À l’occasion de la #semainedelamobilité 2020, Agoria a présenté le projet d’Addax Motors pour la logistique urbaine avec de petites camionnettes électriques.

 


Des véhicules utilitaires 100 % électriques d’un constructeur 100 % belge : c’est une success story. Non seulement parce qu’ils sont durables, zéro émission et silencieux, mais aussi parce qu'ils sont polyvalents. En un tour de main, ils sont prêts pour d'autres tâches. Ils montrent comment un acteur belge relativement petit peut être un leader dans le domaine.

Ce n’est donc pas un hasard que bon nombre de gouvernements et d’entreprises en quête de solutions durables choisissent Addax.

Une nouvelle génération de batteries lithium

Dans un véhicule Addax, la batterie est le cœur. Cela fait déjà des années qu’Addax est affiliée à Bebat pour l’obligation de reprise de ses batteries de VE en Belgique.

Mais ils sont allés encore plus loin. Grâce à un contrat individuel avec Bebat, Addax veille à ce que les batteries abîmées ou en fin de vie soient collectées, transportées et traitées de façon sûre, le tout entièrement selon les règles. C’est déjà une grande préoccupation en moins, raconte Christophe Wauthier, le responsable du service après-vente.

Addax-8-1

De quel type de batteries est-il question ?

Christophe : "Nos batteries des VE sont des batteries lithium de la nouvelle génération. Ce sont des batteries lithium-phosphate de fer. Nous pouvons ainsi charger nos véhicules à tout moment de la journée sans que la charge totale de la batterie ne diminue. Il ne faut jamais attendre que le véhicule s

oit complètement déchargé."

"De plus, nos batteries ne contiennent pas de cobalt et sont donc plus faciles à recycler. Par conséquent, l'impact enviro

nnemental et social est plus petit. Nous assemblons nous-mêmes nos batteries avec des cellules que nous achetons car nous aimons savoir ce qu’elles contiennent. La batterie la plus lourde pèse 157 kg."

Chez Addax, ils savent qu'il faut tou

jours manipuler les batteries lithium avec précaution et c’est ce qu'ils font. Mais Addax n’a pas encore d’expérience avec les batteries en fin de vie. Avec les cellules usagées si, mais pas encore avec les packages complets usagés.

"Le fabricant des cellules nous garantit 3.000 cycles de charge complets. En réalité, le nombre de recharges ne compte pas vraiment, car ce n’est jamais de 0 à 100 %. Normalement, une batterie de ce type a une durée de vie de 5 ans, mais ça peut aussi être plus."

"Les batteries usagées ne nous enchantent pas, mais elles ne nous inquiètent pas vraiment, car nous avons la solution toute prête."

 

 

Comment se passe la déclaration des batteries commercialisées en Belgique ?

Pour Addax, il suffit de faire une déclaration annuelle des grandes batteries mises sur le marché en Belgique parce qu’il y en a moins de 10 000.

"Faire la déclaration via la plateforme en ligne de Bebat est très simple pour nous. Chaque année, nous avons un rappel dans notre agenda en février pour la faire."

Assistance européenne depuis le siège en Belgique

Pour la collecte, le transport et le recyclage de batteries abîmées ou usagées à l’étranger, Addax est ravie de la création de Reneos, le réseau européen que Bebat a co-créé.

"Nous rejoignons Reneos pour nos distributeurs à l’étranger. Nous pouvons ainsi régler de façon centralisée le trajet de deuxième vie des batteries. C’est un avantage, aussi au niveau du coût et nous pouvons également décharger nos clients finaux de cette préoccupation."

Pourquoi ne faut-il pas penser que les batteries usagées sont ‘des soucis pour plus tard ? Et pourquoi faut-il conclure dès maintenant un contrat avec Bebat ?

"Il faut s’y préparer dès maintenant. Tout simplement, parce que les coûts pour la collecte et le traitement des batteries usagées font partie du coût total. Il y a également un lien direct avec votre empreinte écologique à long terme. La durabilité, c’est penser à l’avenir. Et donc aussi dans ce cas !"

 


À la recherche d'un point de collecte près chez vous ?

Trouvez-en un près de chez vous.


Trouvez un point de collecte  

Peut-être que vous trouverez ceci aussi intéressant

Y a-t-il des piles et batteries usagées dans votre école ? Voici comment les dénicher.

10 December 2019

De nombreuses piles et batteries usagées se cachent aussi dans les écoles. Partez à leur recherche et découvrez comment vous pouvez nous aider à les recycler, ici.

Batteries de traction > 20 kg: que faire si elles sont défectueuses, endommagées, usagées ?

14 September 2020

Vous êtes soumis à l'obligation de reprise pour les batteries de traction ? Alors Bebat se fera un plaisir d’être votre partenaire pour la collecte, le transport et le recyclage. Plus d’informations >

Rencontre avec Monique, une Field Promoteur enthousiaste

25 April 2019

Envie de découvrir le travail passionnant d’un responsable de points de collecte Bebat ? Faites la connaissance de Monique, Field Promoteur pour la Province de Liège et la Province du Luxembourg.